Méditation Laurence Blanquart

Méditation

Les Bienfaits de la Méditation sur la santé


Jusqu’à présent, le domaine de la santé utilisait principalement la Méditation de Pleine Conscience pour traiter la sphère personnelle :

  • La gestion du mauvais stress et de l’anxiété chronique.

  • La gestion des Troubles de Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDAH).

  • La gestion du perfectionnisme, de l’hypersensibilité, du manque d’estime et de

  • confiance en soi.

  • La gestion des émotions et de la communication interpersonnelle dans la famille.

  • La prévention des rechutes liées à la dépression.

  • Les troubles liés à la sexualité et/ou aux difficultés conjugales.

  • Le traitement de l’insomnie.

  • La gestion de l’impulsivité (colère, impulsivité, boulimie...)

  • Et la gestion de la douleur chronique

Or, après une entrée remarquée dans la sphère personnelle, un peu partout dans le Monde, les bienfaits de la Méditation de Pleine Conscience s’étendent maintenant dans les
familles, dans l’enseignement, dans les institutions sportives, les hôpitaux, les entreprises, les institutions parlementaires et même auprès d’artistes et de créatifs...
Les recherches montrent que les pratiquants sont :

  • plus résilients, c’est-à-dire capables de rebondir après un traumatisme,

  • plus aptes à focaliser leur attention sur l’activité en cours,

  • plus aptes à la créativité,

  • plus ouverts à toutes les remarques qui leur parviennent,

  • plus malléables au changement,

  • plus habiles à gérer les situations de conflits,

  • plus enclins au bonheur,


Partout dans le Monde, un mouvement silencieux et pacifique se propage au-travers de millions de personnes, de cultures différentes, qui apprennent à développer leur aptitude innée à la Pleine Conscience : reconnaître et accepter ce qui est comme étant la réalité du moment, sans porter aucun jugement.


Tout reste encore à découvrir et à inventer afin que ce mouvement produise les fruits qui pourraient bien transformer notre rapport au Monde. Mais puisque la recherche scientifique
ne cherche de s’étonner des bienfaits de la Méditation, j’ai la faiblesse de croire que, à l’instar de l’hygiène corporelle, l’activité physique ou l’alimentation saine, la pratique de la
Pleine Conscience fera un jour partie des évidences en matière de santé publique !